Editorial Demain Pour Paray – Economies de bouts de chandelle et enfumage des esprits !

Avec l’été, arrivent les vacances ! Ces instants de repos et de détente ne sauraient nous faire oublier les difficultés rencontrées par nombre de nos concitoyens (notamment, conditions de vie et isolement) et les mauvaises décisions de la majorité municipale dans la gestion de la ville.
Sur ce dernier point, venons-en aux faits :

  • Suppression du repas d’automne des seniors,
  • Suppression du déjeuner champêtre du personnel communal,
  • Suppression des cadeaux de Noël offerts aux enfants des écoles maternelles,
  • Suppression ou diminution des subventions 2016 attendues par plusieurs associations,
  • Suppression de l’association du Club Louis POIZEAUX après plus de 40 années d’activité au service des seniors.

Rien ni personne n’oblige le Maire à prendre de telles décisions injustifiées, l’impact en termes d’économies étant très faible et la situation financière de la ville restant excessivement excédentaire.
La sécurité en souffrance :
– Implantation inappropriée sur le territoire des 11 caméras de vidéo protection annoncées, toujours non-opérationnelles,
– Engagement non tenu du Maire de revenir devant les Paraysiens en juin 2015 sur le plan de circulation,
– Existence aux abords de l’école Paul Bert des chicanes dont la dangerosité s’avère très importante créant plus d’insécurité que d’efficacité, selon le constat des riverains.
Le Maire doit sortir de sa tour d’ivoire et cesser de gérer seul au mépris de sa propre majorité. Il serait plus avisé de changer de méthodes et de faire vivre la démocratie locale. Cela lui fait peut-être peur.
Très bel été et rendez-vous à la rentrée.

P. PICARD – S. JANKIEWICZ – M. SAGETAT – L. DUMONT- V. BOUILLOT – V. IADIPAOLO – JP. LE CANN

Recevoir l'actualité par courriel

Inscrivez-vous à cette liste pour recevoir régulièrement les actualités de Pascal Picard.

Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This