Editorial Demain Pour Paray Septembre 2016 – Toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre

Refusant le rôle de «godillot» que le maire impose aux membres de sa majorité, il nous revient dans l’intérêt des paraysiens d’œuvrer au débat d’idées dans la ville. C’est pourquoi :

Nous CONTESTONS :

  • Les coupes budgétaires des subventions du basket -11.000€, du volley -4.000€ et du Foyer Social du collège -2.880€, voire même la suppression de celle de l’amicale des anciens élèves,
  • Les 100 000€ des travaux de rénovation du centre de la place Henri Barbusse,
  • La gestion confuse de la rénovation de l’Hôtel de Ville qui n’en finit pas, services et paraysiens étant ballotés entre différents sites, provoquant désorganisation et gaspillage (encore +2 millions d’€),
  • La suppression de nombreux berceaux au multi-accueil «l’Envol» qui dénote une mauvaise gestion des besoins réels,
  • Le refus délivré par le Maire à une nouvelle association de quartier « ADUN» de tenir un stand à la fête des associations,

Nous APPROUVONS :

  • La construction d’une cuisine et d’une salle de restaurant pour les scolaires financée par le Conseil départemental pour 1.6 millions d’€, l’existant n’étant pas aux normes,
  • La réfection de la cour et des clôtures de l’école Victor Hugo, demande très ancienne de la communauté éducative et des parents d’élèves.

En ce mois de septembre, nous souhaitons une bonne rentrée à tous les paraysiens, aux élèves et à leurs parents, aux associations et au personnel communal. Nos pensées vont également aux victimes et aux familles frappées par les lâches attentats de cet été.

Recevoir l'actualité par courriel

Inscrivez-vous à cette liste pour recevoir régulièrement les actualités de Pascal Picard.

Votre inscription a bien été prise en compte.

Share This